L'auteur : Gérard DUFOULON

Ingénieur forestier, Gérard DUFOULON est né en 1940 à Gévrolles dans le département de la Côte d'Or. Après une enfance à Lesmont puis à Brienne le Château, il saisit l'opportunité de partir en coopération au cours de son service militaire. Il choisit le Gabon où il réalisera toute sa carrière professionnelle dans le milieu forestier. L'auteur raconte, témoigne, décrit des événements particulièrement marquants, parfois tragiques de 42 années passés au "pays d'Abong Toum".

Un parcours étonnant

Gérard DUFOULON est arrivé au Gabon en septembre 1963. En tant que Volonataire du Service National Actif (VSNA), puis en tant que coopérant, il est affecté à la Direction Générale des eaux et forêts.

 

Son premier poste (1963-1964) est celui d'adjoint au chef de la conservation du nord Gabon. Les villages les plus connus situés dans sa conservation sont : Libreville, Boutieka, Cocobeach, Booué, Ndjolé, Ntoum, Kango, Foulenzem, Medouneu, Oyem, Mitzic, Makokou, Mékambo, Belinga, ...

 

En 1965, il assure l'intérim du chef de l'Inspection des Eaux et Forêts de l'Ogooé Maritime. Basé à port-Gentil, il supervise notamment les zones suivantes : Omboué, Sette Cama, Iguela, Gamba, Mayumba, Mandji, Ozouri, Sainte-Anne. En début d'année, il rend visite au Docteur Schweitzer à Lambaréné.

 

Après un bref passage à l'inspection de la Ngounié (Mouila, Fougamou, Mbigou, Ndendé, Sindara),il est nommé de 1967 à 1969 chef de l'inspection du Moyen-Ogooué. Basé à Lambaréné, il circule vers Ekouk, Njolé, Evaro et les lacs sud.

 

De 1969 à 1972, il est nommé à Libreville et occupe le poste d'adjoint au Directeur du Service Technique de la Forêt d'Okoumé (STFO). Il est inspecteur des brigades de reboisement. Il voyage dans tout le Gabon et mettra en place les brigades de la Mbiné et de Bakumba.

 

En 1972, il devient chef de service de la zone d'attraction du chemin de fer (troisième zone liée au transgabonais). Il se déplace plus particulièrement dans les forêts autour de La Lopé, Booué, Franceville, Lastourville, Koulamoutou, Makokou, Bakoumba.

 

En 1974, il est inspecteur itinérant des inspections provinciales. Il parcours tout le pays.

 

En 1975, survient un changement important puisqu'il est nommé Conseiller du Directeur Général des Eaux et Forêts. Il va occuper ce poste pendant plus 20 ans jusqu'en 1995. Parallélement à sa mission, il réalise de nombreuses tâches pour développer les activités forestières du Gabon :

- Professeur intérimaire à l'Ecole Nationale des Eaux et Forêts du Cap Esterias

- Elaboration de la carte forestière du Gabon

- Coréalisation d'une brochure sur la forêt gabonaise et participation à l'écriture du scénario du film "la forêt gabonaise".

- Partcipation à divers projets : élevage de petit gibier, code forestier, formation des abatteurs, scies villageoises, etc.

De 1988 à 1994, il a notamment dirigé le projet d'aménagement forestier en zone de savanes cotières.

 

En 1995, il quitte le Ministère de la coopération et participe au Projet Forêt-Environnement financé par le Ministère des Eaux et Forêts gabonais (prêt Banque Mondiale).

Il dirige un programme d'opérations forestières (inventaires, reboisements, formations). Parallélement, il continue d'assurer sa fonction de conseiller du Directeur Général des Eaux et Forêts.

 

En 2001, sa parfaite connaissance du territoire lui permet de devenir consultant auprès des sociétés d'exploitation forestière et d'industries nationales.

 

le 9 juillet 2005, il quitte le Gabon après 42 ans au service de la forêt gabonaise. Il vit maintenant une retraite méritée à Brienne-le-Château auprès de son épouse, ses enfants et ses petits enfants.

 

Arts et traditions du Gabon
Arts et traditions du Gabon
images du Gabon (lien Internet)
images du Gabon (lien Internet)
Papillon du Gabon (lien Internet)
Papillon du Gabon (lien Internet)
Site officiel du Gabon
Site officiel du Gabon